Démarrage du projet ‘Cœur de village’

Un avis d’appel à la concurrence est lancé. Il se porte sur la maîtrise d’œuvre pour le projet d’aménagement ‘Cœur de village’. La date pour remettre les candidatures était le 19 novembre 2015. L’ouverture des plis s’est fait également le jour même.

Ce projet est porté par Montcuq avec la participation du ‘Syndicat départemental d’aménagement et d’ingénierie du lot’ ou SDAIL. Ce programme vise à réaménager le centre-bourg, à instaurer un sens de circulation unique passant par la tour et à mettre en place un plan de stationnement pour désengorger le cœur de la commune.

Ce projet va permettre de mieux sécuriser le déplacement des piétons, de préserver le patrimoine historique ainsi que l’identité architecturale et de fournir une meilleure qualité de vie au centre-bourg. La maîtrise d’œuvre va être formée d’un bureau d’études assisté d’une équipe pluridisciplinaire comprenant un architecte ou un architecte-paysagiste compétent en patrimoine et en aménagement urbain.

La première étape se portera sur la RD n°4 qui se trouve entre la rue de la Promenade, la place centrale (boulevard Chapou) et La Poste. La seconde étape concernera la portion RD n°4 sur la rue du faubourg St-Privat ainsi que les rues environnantes.

En matière de budget, il est de 500 000 euros HT. Les fonds seront octroyés par l’État, le département et la région. Il s’agira d’une étude générale qui se déroulera en 2016. Les travaux seront répartis en plusieurs étapes, dont la première pourrait commencer en 2017-2018.

De ce fait, ce projet se passera durant toute la mandature actuelle. À la suite de l’ouverture des plis, un examen des offres sera réalisé par le SDAIL. Ensuite, un rapport d’analyse va être remis à la commission d’appel d’offres. Celle-ci fera son choix qui va être présenté à un vote du conseil municipal. Comme la maire l’a promis, les commerçants et la population seront consultés pour ce projet ‘Cœur de village’.

 

Aucune délibération

Concernant une éventuelle fusion des deux EHPAD, l’élu de Montcuq a indiqué qu’il n’existe jusqu’à présent aucune délibération permettant à la ville de cautionner un emprunt d 200 000 euros afin d’effacer les dettes des EHPAD qui a été adoptée auprès du conseil municipal.

About Author:

Leave A Comment